África Ocidental

Relatórios Especiais

Fevereiro 2017

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance

IPC 2.0 Fase de Insegurida d Alimentaria Aguda

1: Minimo
2: Acentuada
3: Crisis
4: Emergencia
5: Hambruna
Se estima que seria al menos una fase peor sin ayuda humanitaria actual o programada

IPC 2.0 Fase de Insegurida d Alimentaria Aguda

1: Minimo
2: Acentuada
3+: Crisis o peor
Se estima que seria al menos una fase
peor sin ayuda humanitaria actual o programada

IPC 2.0 Fase de Insegurida d Alimentaria Aguda

Países presenciales:
1: Minimo
2: Acentuada
3: Crisis
4: Emergencia
5: Hambruna
Países de monitoreo remoto:
1: Minimo
2: Acentuada
3+: Crisis o peor
Se estima que seria al menos una fase
peor sin ayuda humanitaria actual o programada

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée

IPC 2.0 Fase de Insegurança Alimentar Aguda Baseado

1: Minima
2: Stress
3: Crise
4: Emergência
5: Fome
Poderia ser pior sem a assistência humanitária em vigor ou programad

IPC 2.0 Fase de Insegurança Alimentar Aguda Baseado

1: Minima
2: Stress
3+: Crise ou pior
Poderia ser pior sem a assistência
humanitária em vigor ou programad

IPC 2.0 Fase de Insegurança Alimentar Aguda Baseado

Países com presença:
1: Minima
2: Stress
3: Crise
4: Emergência
5: Fome
Países sem presença:
1: Minima
2: Stress
3+: Crise ou pior
Poderia ser pior sem a assistência
humanitária em vigor ou programad
As mensagens-chave
  • Dans la région de Diffa au Niger l’insécurité alimentaire de niveau Stress (Phase 2 de l’IPC) pourrait demeurer jusqu’en mai grâce à l’assistance alimentaire mais évolue dans la région du Lac au Tchad vers la Crise (Phase 3 de l’IPC) pour les ménages déplacés et ceux pauvres. Ils font face à  des larges déficits de consommation, des taux de malnutrition aigüe élevés et des moyens d’existence en détérioration. 

  • Dans le nord-est du Nigeria affecté par le conflit de Boko-Haram, l'accès à de nombreuses zones reste limité et l'ampleur des besoins d’aide alimentaire d’urgence demeure grande pour plus de 4,5 millions de personnes. Des informations récentes indiquent la persistance de l'insécurité alimentaire aiguë de niveau de crise (IPC Phase 3) et d'urgence (IPC Phase 4) dans plusieurs zones accessibles dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa en cette période post-récolte. 

  • Ces niveaux d’insécurité alimentaire aiguë dans des zone accessibles suggèrent qu’il est possible que la famine (IPC Phase 5) est en cours dans des zones inaccessibles, où les conditions sont susceptibles d’être identiques ou pire à celles dans les zones accessibles. Une action urgente pour résoudre le conflit en cours, améliorer l'accès humanitaire, et augmenter la portée de l'intervention d'urgence est nécessaire pour sauver des vies et des moyens de subsistance

  • Ailleurs, la majorité de la région restera en situation Minimale (Phase 1 de l’IPC) jusqu’en mai 2017 grâce à des récoltes 2016/17 supérieures à la moyenne qui améliorent les disponibilités, et à la mise en œuvre des stratégies habituelles de moyens d’existence. Les marchés demeurent bien approvisionnés par les nouvelles récoltes, avec des prix stables voir en baisse, facilitant ainsi l’accès.  Cependant, l’insécurité civile continue de perturber le fonctionnement des marchés au nord du Mali et dans le bassin du Lac Tchad, tandis que la dépréciation de la Naira du Nigeria et du Cedis du Ghana limite les opportunités de commerce des pays sahéliens vers ces derniers.  

  • En Centrafrique, la disponibilité des nouvelles récoltes continue d’améliorer la situation alimentaire des ménages. Cependant, la persistance des conflits armés au nord-ouest, sud-ouest, sud-est et centre (Ouham, Ouham Pende, Nana Gribizi et Vakaga)  perturbe toujours l’accès adéquat aux aliments et aux principaux moyens d’existence pour la majorité des ménages déplacés, retournés  et les ménages résidents pauvres. La faiblesse des ressources du PAM pour délivrer l’assistance alimentaire a conduits à une baisse drastique des rations habituelles. Ces ménages resteront en Crise (Phase 3 de l’IPC) jusqu’au moins en fin mai 2017. 

Mercados e Comércio

Monitoria dos preços
Boletins de Preços

Formas de vida

About FEWS NET

A Rede de Sistemas de AlertaPrecoce de Fome é líder na provisão de alertas precoces e análises relativas à insegurança alimentar. Estabelecida em 1985 com o fim de auxiliar os responsáveis pela tomada de decisões a elaborar planos para crises humanitárias, a FEWS NET provê análises baseadas em evidências em cerca de 35 países. Entre os membros implementadores refere-se a NASA , NOAA, USDA e o USGS, assim como a Chemonics International Inc. e a Kimetrica. Leia mais sobre o nosso trabalho.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo